Archives de Tag: Ninh Binh

Quelques jours et semaines aux environs de Ninh Binh

Il nous reste un mois avant de quitter le Vietnam et celui-ci sera principalement consacré aux leçons… pour tout le monde, car j’ai également commence une formation en ligne qui me permettra d’enseigner l’anglais.

Après le départ des grands-parents, on reste quelques jours à Hanoï, pour quelques courses, une visite chez le coiffeur… puis on prend le train pour la région de Ninh Binh. La ville de Ninh Binh n’est qu’à 2 heures de train de Hanoï. On s’installe donc dans un petit homestay très isolé. Au bout de quelques jours, après quelques courtes balades en vélo, une excursion en bateau dans la réserve naturelle de Van Long, et plusieurs heures passées au bord de la piscine de l’immense hôtel 5 étoiles qui jouxte notre homestay, on commence à trouver le temps long. Nous sommes vraiment très, très isolés. Il y a peu de restaurants, pas de cafés, quasiment aucun touriste. 

Alors, une fois n’est pas coutume, je me mets en quête d’un endroit plus fréquenté. Je choisis un petit hôtel avec piscine au cœur du site touristique de Tam Coc. Notre ruelle est calme, mais au coin de la rue, il y un café qui sert un délicieux « egg coffee », plusieurs restaurants offrant une cuisine de nationalités variées, un petit snack pour des repas rapides mais sains le midi… Et surtout, il y a de nombreux touristes. Notre désir de rencontrer d’autres personnes est rapidement exaucé. Quelques heures après notre arrivée, une famille canadienne prend possession du bungalow voisin. Les enfants ont respectivement 6 et 9 ans et ils sont en voyage pour 6 mois. Nous passons une excellente semaine en bonne compagnie, entre balades, leçons et jeux dans la piscine ou le bungalow !

Quelques jours encore à Hanoï, le musée des beaux-arts, celui de l’histoire du Vietnam, et même un « escape game » (jeu de logique grandeur nature) avant de prendre l’avion pour Bangkok pour y retrouver François-Xavier.


Hôtels : 

  • Ninh Binh Nature Homestay, près de la réserve de Van Long. Très bien, mais fort isolé.
  • Tam Coc Sunrise Homestay – excellent rapport qualité-prix au cœur de Tam Coc

Visites : Il y a pas mal de choses à voir et à faire dans la région

  • La grotte Hang Mua : superbe point de vue sur la région. Entrée payante, 100.000 VND, gratuit pour les enfants de moins de 1,3m.
  • Les balades en bateau : l’attraction principale de la région. Les tarifs sont fixes, plus ou moins élevés suivant la côte de popularité de l’embarcadère. Nous avons fait une excursion dans la réserve naturelle de Van Long, moins spectaculaire mais bon marché et très agréable. 40.000 VND par personne, plus le pourboire.
  • La pagode de Bich Dong, adorable, à combiner avec une balade dans les rizières. Gratuit.
  • La réserve ornithologique de Thung Nham : cadre splendide et relativement peu fréquentée. Un coup de cœur ! Entrée : 100.000 VND par personne, gratuit pour les enfants de moins de 1,3m.

Temples modernes et anciens

Petit retour en arrière pour vous faire profiter de quelques visites de temples dans la province de Ninh Binh :

Le premier, le temple Bai Dinh, est l’un des temples les plus modernes du Vietnam. Ouvert depuis 2010, le projet pharaonique d’un temple bouddhiste de grande ampleur est partiellement inachevé, mais tout est déjà prévu pour accueillir le tourisme de masse: de larges parkings pour les bus de voyage, des voiturettes électriques pour transporter les fidèles jusqu’au pied du temple. L’ensemble est conçu dans la démesure: une esplanade immense, des statues innombrables et un escalier interminable qui conduit au sommet de la colline. Impressionnant!


Le site millénaire de Hoa Lu, à l’inverse, héberge deux des temples les plus anciens du Vietnam. A une dizaine de kilomètres de Bai Dinh, c’est un site paisible, niché au coeur des montagnes. Hoa Lu fut la capitale de la dynastie des Dinh au Xème siècle. De la citadelle, il ne reste que des ruines et deux temples encore debout. Nous grimpons également le long d’une colline pour jouir de la vue d’ensemble sur les vestiges de la citadelle. Il faut faire vite car la nuit va bientôt tomber.


Deux visites fort intéressantes, et très agréables, tout comme le trajet à mobylettes pour s’y rendre, sur une route large qui serpente au milieu des montagnes de karst.

Excursion au parc national de Cuc Phuong

Pour notre excursion dans le parc national de Cuc Phuong, nous louons une voiture avec chauffeur: la distance est trop longue pour être parcourue à mobylettes.

Le parc national de Cuc Phuong est le plus ancien du Vietnam. Il a été crée en 1962. Sa biodiversité est exceptionnelle, plus de 130 espèces de mammifères, 122 espèces de reptiles, 2234 espèces de plantes.

L’entrée de parc est à une trentaine de kilomètres de l’endroit où nous résidons, mais il faut encore parcourir une vingtaine de kilomètres à l’intérieur du parc pour atteindre le point de départ des randonnées.

Nous commençons l’excursion par une courte visite du centre de conservation des primates, situé à l’entrée du parc. Le personnel de ce centre recueille et soigne les animaux victimes du braconnage et tente de préserver les espèces menacées. Nous y observons les très rares langurs de Cat Ba, des gibbons et autres singes d’Asie du Sud-Est.

Un langur de Cat Ba
Un langur de Cat Ba

Juste à côté, nous faisons une courte halte dans un centre de conservation de tortues, qui tente de favoriser la reproduction et la réinsertion dans leur milieu naturel plusieurs espèces endémiques du Vietnam. Les tortues, autrefois nombreuses, sont devenues rares au Vietnam. La croyance chinoise prétend que la consommation de soupe de tortue garantit longévité; les tortues braconnées au Vietnam sont vendues à prix d’or en Chine.

Au centre de conservation des tortues
Au centre de conservation des tortues

Après cette visite, place à la randonnée ! Il nous faut d’abord rejoindre le point de départ des sentiers, au cœur de la jungle. Le sentier que nous choisissons fait une boucle de 6 kilomètres à travers la forêt et passe par quelques sites remarquables : grottes, points de vue, mais surtout un arbre millénaire, en plein cœur de la forêt vierge. La balade est magnifique, elle n’est cependant pas des plus faciles car le sentier est étroit et la végétation très dense. L’après-midi est déjà bien entamé lorsque nous regagnons notre point de départ.

Sur la route du retour, un petit arrêt pour explorer une grotte qui servit d’abris à un clan d’hommes préhistoriques. Il fait déjà nuit lorsque nous rentrons à notre hôtel, la journée a été bien remplie.