Archives de Tag: Kep

L’île Aux Lapins

Derniers jours dans le sud du Cambodge et excursion sur l’île aux Lapins. La petite île n’est qu’à une courte distance de la ville de Kep, et le tourisme y est encore relativement peu développé.

Nous nous étions déjà rendus sur l’île au Lapins quelques années auparavant. Nous avions apprécié la tranquillité des lieux, même si nous n’y étions resté que quelques heures, par un jour gris d’août.

Cette fois-ci, il fait une temps magnifique et nous nous réjouissons de profiter du calme et de la vue d’un petit bungalow au bord de l’eau. L’île offre la possibilité de loger dans un bungalow près de la plage pour une somme modique.

Tout n’est pas parfait bien sûr, et l’île n’échappe pas au grand fléau de notre époque moderne: la pollution omniprésente, les bouteilles plastiques, cannettes, sachets de chips, et autres déchets qui jonchent les abords des sentiers et les plages.

Notre hôtel est situé à une extrémité de la plage plus propre que le reste des lieux. Sans déchets, l’endroit est charmant: une petite bande de sable bordée de palmiers, une pelouse, des bungalows simples mais confortables. On s’y installe pour lire dans des hamacs, se baigner et ne rien faire, le temps de quelques heures.

Hébergement: On conseille les bungalows de Khim Vouch Lay. Situés en bout de plage, les lieux sont plus propres et calmes qu’ailleurs sur l’île.

Sur la côte de Kampot à Kep

L’anniversaire du roi a quelque peu bouleversé nos plans de voyage. Non, nous n’étions pas invités à une Garden Party, mais nous souhaitions passer quelques jours tranquilles sur la côte. Tout comme quelques milliers de Cambodgiens, en congé pour l’occasion!

Impossible de réserver un hôtel à un prix raisonnable, ni à Kampot, ni à Kep, pendant ces quelques jours. A force de recherches, on déniche tout de même des bungalows dans un hôtel rustique à l’écart de Kep. Nous débarquons donc au « Rusty Keyhole » et passons ainsi de l’hébergement le plus luxueux de notre voyage (le White Mansion de Phnom Penh) à l’hébergement le plus simple. Des cabanes rudimentaires dans un jardin, des sanitaires réduits à leur plus simple expression… Cependant, on s’y adapte rapidement.

A vrai dire, on s’y plait dans ce grand jardin ombragé de manguiers. On apprécie la simplicité des lieux, le goût des petites mangues juteuses que l’on ramasse sur le sol, la convivialité de l’espace commun, l’accueil à la fois bourru et sympathique de nos hôtes australiens, la fraîcheur des bières au fût du bar. On s’y plait tellement que l’on annule nos nuitées dans un hôtel plus central et plus confortable, au profit d’un séjour prolongé dans nos cabanes de Robinsons.

Que faire à Kep? Plein d’activités dans les environs et de lieux à découvrir dans les environs, nous n’en visiterons que quelques-uns.

  • La Plantation: La région de Kampot est célèbre pour ses plantations de poivre. La culture du poivre, florissante sous la domination française, a été largement abandonnée pendant les années sombres de la guerre. Elle connait aujourd’hui un renouveau. Parmi les nombreuses plantations, nous choisissons de visiter celle nommée tout simplement « La Plantation ». Cette exploitation, relativement récente, a été fondée par deux retraités belges. C’est une entreprise à caractère social, où la culture du poivre répond au cahier des charges très strict de l’agriculture biologique. La Plantation est située à une vingtaine de kilomètres de Kep, dans un lieu idyllique surplombant un petit lac. Retardés par une pluie tropicale, nous arrivons sur place aux environs de midi et nous commençons par déjeuner dans le restaurant du site. Les préparations sont d’inspirations khmères ou françaises mais toutes mettent à l’honneur la saveur de différents poivres de la plantation. Le repas est délicieux. Nous goûtons notamment à une création locale, le poivre au sel, des grains de poivre noir marinés dans le sel. C’est incroyablement bon! Après le repas, nous rejoignons un petit groupe pour une visite guidée en français de la plantation. Lucie fait beaucoup rire les dames qui égrainent les grappes de poivre vert, en faisant la grimace lorsqu’elle goûte un grain. Un bel endroit à découvrir!
  • Les grottes: la région abrite de nombreuses grottes qui se visitent aisément. Par manque de temps, nous n’en avons visité qu’une, sur la route du retour de la plantation, mais il y en a bien d’autres.
  • Le parc national de Kep: l’une des collines qui surplombe la mer abrite un petit parc national. Quelques sentiers le sillonnent; nous partons donc pour une boucle de 8 kilomètres dans le parc. La balade offre des points de vue superbes sur les environs, nous croisons également quelques représentants de la faune locale, un singe et un magnifique iguane!
  • La ferme aux papillons: Non loin du parc national se trouve une petite ferme d’élevage de papillons. Nous avons déjà visité une ferme semblable aux environs d’Angkor, mais celle-ci est tout aussi charmante et située dans un très bel environnement.
  • La plage: La plage de Kep est plutôt petite et, en cette période de congés, envahie par les vacanciers. Nous lui préfererons une excursion sur l’Ile aux Lapins. Ceci fera l’objet d’un prochain article…

Notre hébergement: Rusty Keyhole à Kep, bungalows très simples mais ambiance agréable.