Archives de Tag: Goa

GOA?

S’il est un lieu que l’on connait de réputation en Inde, c’est Goa. On s’imagine une ville agréable, très touristique, avec de multiples hôtels et restaurants, des promenades de bord de mer, des plages bordées de resorts chics, de bars branchés, où on fait la fête et où pullulent les centres de méditations, de yoga et les salons de massage.

Nous avons été d’autant plus surpris de découvrir l’endroit. Goa n’est pas une ville mais une petite région de l’Inde. La ville, Panaji, est petite, pas dénuée d’intérêt mais pas du tout l’endroit branché et ultra-touristique qu’on s’était imaginé. En cette basse saison, les longues plages sont désertes, pas l’ombre d’un restaurant à l’horizon, encore moins d’un bar ou d’une boite de nuit.

Bref, hors saison, Goa ne ressemble pas à Goa. Nous n’en sommes pas plus désolés que ça et tentons de découvrir ce que la région peut actuellement offrir aux touristes:

  • Des embouteillages. Nous n’avions pas anticipé que la voie rapide qui lie la ville de Panaji au sud de la région était en travaux. Résultat: il nous faudra presque 2 heures pour rallier Panaji depuis notre résidence. Heureusement que nous avons le temps!
  • Quelques jolis bâtiments à Panaji. Nous n’avons pas pris le temps de bien découvrir la ville mais avons quand même aperçu quelques beaux bâtiments et la belle église coloniale aux détours de notre balade.
  • Les sites archéologiques du vieux Goa. Autre surprise, le vieux Goa n’est pas une petite ville ancienne comme on se l’était imaginé mais bien un site archéologique: de nombreuses églises et sites religieux monumentaux,  dispersés sur quelques kilomètres carrés, et, entre les monuments,… rien. Pas de ville, pas de village digne de ce nom non plus, a peine quelques maisons et échoppes pour touristes pas très engageantes. Tant pis pour le café dont on rêvait! En revanche, les églises sont remarquables, majestueuses, impressionantes. On y découvre notamment les reliques de Saint François-Xavier.
  • Les maisons nobles de Chandor. C’est toute une expédition pour se rendre dans le village de Chandor. On y parvient en combinant bus et taxi. Ce dernier nous dépose au centre du village, lequel semble déserté. Difficile d’imaginer qu’ici se trouvent quelques-unes des plus belles maisons des riches négociants de la région et nobles de la couronne portuguaise. La première maison est à quelques mètres à peine de notre point de chute. Nous y sommes accueillis par l’héritier de la famille qui ouvre les portes de son domaine contre une donation pour entretenir les lieux (contribution superficielle au vu de l’ampleur de la tâche). Salle de bal, salon de réception, chambres d’amis, objets hétéroclites et précieux témoignent des fastes d’antan. Un kilomètre plus loin, nous poussons la porte de la Casa Fernandes, plus petite et un peu moins luxueuse, mais très typique et charmante, comme l’est son hôte, lui aussi héritier de la famille. Deux visites hors du temps assez fascinantes et qui valent le détour!

Goa, loin de la plage des bars et de la fête, a sans conteste son charme, même si ce n’est pas pour cela que les voyageurs y viennent en nombre!


Notre hébergement à Goa: John’s Highland Comfort guest House, dans le sud de la province, à proximité de la plage. Très bien et bon marché hors-saison.