Archives de Tag: Bako

L’aventure nocturne dans la jungle

Texte et photos de Lise

Nous commençons la balade dans la nuit. Sur la branche d’un arbre se trouve un serpent vert très venimeux. Le guide nous dit qu’il peut rester là des semaines sans bouger.IMG_2898

Nous continuons notre balade. Un insecte à la tête et à la queue d’abeille se trouve sur une branche près de nous.

IMG_2902

Les chenilles en train de manger une feuille sont impressionnantes et merveilleuses.

IMG_2908

Une petite branche verte: c’est un insecte.

IMG_2911

Une petite araignée qui vit sur l’eau; elle ne bouge pas.

IMG_2919

Un nid de termites coincé dans un arbre; les termites mangent l’arbre.

IMG_2920

Petite grenouille verte près de l’eau; le guide nous explique qu’elle est venimeuse quand on la mange.

IMG_2942

Un petit nid d’hirondelles, beurk, de la bave à coté.

IMG_3453

Un petit martin-pêcheur de toutes les couleurs.

IMG_2937

Et voilà que nous voyons des lémurs (sorte de singes) volants! En dépliant leurs pattes, une grande cape se déplie comme une chauve-souris. Cela leur permet de planer d’arbre en arbre.

Un pigeon coloré posé sur une branche.

IMG_2960

Un scorpion qui s’abrite dans un arbre.

IMG_2967

Nous rentrons fatigués mais heureux d’avoir fait cette balade.

Bienvenus à Bako!

Favorites - 15 of 15

Le parc national de Bako est l’un des meilleurs endroits pour observer la faune sauvage de Bornéo. Il se situe en bord de mer, à une trentaine de kilomètres seulement au nord-est de la ville de Kuching.

Nous y avons passé trois jours en compagnie de nos amis Sandra et Aron, dans un petit chalet en bois tout près de la plage. Devant le chalet, une prairie où paissent des cochons barbus et où s’ébattent des singes macaques. A proximité, des arbres qu’affectionnent les singes nasiques. Ces grands singes bondissent d’arbres en arbres et sautent parfois bruyamment sur le toit de notre chalet.

Outre l’observation de la faune sauvage, le parc de Bako se prête également à la randonnée. Au sommet des falaises, la jungle dense cède place à une végétation plus aride, qui laisse passer une brise bien agréable. Au cours d’une balade, nous traversons un cours d’eau et sa cascade bien rafraîchissante. Impossible par contre de se baigner près d’une des nombreuses plages du parc: les crocodiles de l’estuaire s’y aventurent parfois.

Bref, nous avons passé trois jours très agréables à Bako et nous laissons à Lise le soin de raconter la balade nocturne dans la jungle, à laquelle les plus petits n’ont pas participé en raison de l’heure tardive.

Pour finir une petite video, réalisée par nos amis pendant ce séjour. Nous n’avons pas traduit les sous-titres en Français car les images parlent d’elles-mêmes. Vous trouverez également plus de photos sur leur site: http://weltreise.aronschmid.com/super-bako-nationalpark/