Archives de Catégorie: Inde

Premiers pas en Inde

Après un bref séjour à Bangkok, nous voici repartis pour une nouvelle destination: l’Inde! Vol de nuit pour Chennai et première difficulté: la compagnie d’aviation nous refuse l’enregistrement tant que nous n’avons pas une preuve de sortie du territoire indien. Heureusement, la technologie moderne est là pour nous aider: alors qu’il est plus de minuit et que tous les guichets des compagnies sont fermés, nous réservons en ligne un billet pour une future destination. Enfin, nous pouvons embarquer!

Arrivée à Chennai à 6h du matin après une très courte nuit. Notre routine est mise à mal: nous avons l’habitude de prendre immédiatement des devises locales au distributeur automatique puis d’acheter une carte SIM afin de pouvoir utiliser l’internet mobile. Or, à l’arrivée à Chennai, il n’y a rien: pas de boutiques, pas de cafés, pas de banques. Sans argent et sans téléphone, nous négocions avec un taxi le transport jusqu’à notre hôtel moyennant un crochet par une banque.

Fatigués, nous passons la plus grande partie de la journée à nous reposer, à étudier et à lire dans notre chambre d’hôtel, avec toutefois une longue pause goûter dans la délicieuse pâtisserie au rez-de-chaussée du bâtiment.

Premier repas en Inde.

L’aventure recommence le lendemain. A vrai dire, nous n’avons pas choisi un mode de transport des plus audacieux : nous avons réservé une voiture privée pour nous conduire à Mahabalipuram, une cinquantaine de kilomètres plus au sud.  Cela nous permet d’éviter de longs trajets en bus à travers les embouteillages de Chennai et de visiter quelques sites sur notre route.

Notre premier arrêt est à la banque des crocodiles. Ce centre de conservation des reptiles abrite plusieurs espèces locales et internationales, dont certaines sont fortement menacées d’extinction. Après une pause déjeuner, nous faisons une seconde halte à la grotte du tigre et découvrons ainsi les premières merveilles archéologiques de la région, des roches sculptées datant de la dynastie des Pallava, au VIIème siècle de notre ère.

Mahabalipuram et une petite ville paisible au bord de l’océan. Les sites archéologiques sont tous situés à une distance raisonnable du petit centre, ce qui nous permet de parcourir la ville à pied. Nous commençons notre journée en visitant les deux sites payants du complexe archéologique : le temple du rivage, « shore temple », joliment dressé sur une petite pointe face à l’océan et le 5 rathas, ou 5 chariots, un peu plus éloignés, 5 magnifiques petits temples délicatement ciselés dans d’énormes blocs de roche.

A la mi-journée, le soleil brille et la chaleur est devenue intense. Nous faisons une longue pause lecture et détente dans un des nombreux cafés de la rue commerçante avant de reprendre notre exploration des sites en fin d’après-midi. Le parc de Mahabalipuram, d’accès libre, abrite de nombreux temples et bas-relief, tous joliment sculptés de divinités, d’éléphants, de singes, de paons. Le talent des artisans de l’époque est indéniable.

En un sens, la tradition se perpétue et les tailleurs de pierre sont nombreux aux alentours de la ville. Nous discutons longuement avec l’un d’eux. Il nous invite visiter son atelier et à boire le thé chaï. Certaines de ses œuvres sont imposantes, d’autres très fines et petites. Les enfants font l’acquisition d’un petit souvenir. Nous repartons le lendemain, direction Pondicherry.


A Mahabalipuram

Notre hébergement : Nashatraa guesthouse, central, correct, sans plus mais bon marché. 

Nos restaurants : Le Yogi, dans l’allée touristique. Idéal pour bouquiner «le routard» en buvant un thé.

Mamalla Bhavan, près de la gare routière, restaurant local bon et bon marché.