Tous les Articles par 5travelbugs

Riding the cable car in Da Lat

If you’ve visited the Crazy House already, and you’re in search for the next kids-friendly activity in Da Lat, I’d recommend you take a ride with the cable car.  The cable car station si located on the outskirt of the city, on the top of a southern hill. The ride will take you over the valley to the site of a large, quiet  zen monastery that overlooks a beautiful lake. Enjoy the silent ride, glide over a superb valley, take a stroll on the grounds of the monastery and around the lake. Our children loved it.

A ride with the cable car costs 70.000 VND (return) per adults, children (from 1 to 1,3 meter) pay only 40.000 VND (return). As often in Vietnam, officers at the ticket counter are not too strict with age and height limit, and our 1,05-meter tall son didn’t pay for the ride.

The Crazy House in Da Lat, Vietnam

The Crazy House is the work of a Vietnamese architect, the daughter of Ho Chi Minh’s successor to the leadership of Vietnam. The house is a surprising mixture of architectural elements evoking the creations of Gaudi, with a touch of Hundertwasser for interior fittings. The Crazy House grows every year, since more than twenty years. It is an incredible labyrinth of narrow bridges, corridors, ladders, with few fantastically decorated rooms. The place is definitely a must-do with children, the kids loved getting lost in this unspeakable maze! Be careful though, as some high-level passages have no handrails and the works in the unfinished house are not child-safe. 
The Crazy House is also an hotel where you can stay with your family for approximately 60 USD.

More information about the Crazy House
The Crazy House is open on weekdays from 8.30 to 7 pm.
Entrance fee is 20.000 VND per person (children inclusive), toddlers enter for free.



	

Flâneries à Hoi An

Depuis quelques jours, nous arpentons les ruelles de la vieille ville de Hoi An. Port de commerce important au XVIème et XVIIème siècles, la ville est restée figée dans le passé, suite à l’ensablement partiel de ses voies d’eau.

Au bord de l'eau à Hoi An
Au bord de l’eau à Hoi An

Au coeur de la ville, plus de 800 bâtiments sont classés patrimoine historique par l’UNESCO. Bien sûr, la ville est très fréquentée des touristes, mais en cette basse saison, saison des typhons et des inondations, aux heures chaudes ou dans les ruelles isolées, nous pouvons flâner en toute tranquillité. La vieille ville est très compacte, et ses rues sont piétonnières, ce qui est très agréable pour les enfants. Ils peuvent enfin courir et jouer sans crainte de se faire heurter par une moto ou une voiture – cependant nous devons garder un oeil attentif car de nombreux cyclo-pousses parcourent la ville.

Le ravissant pont japonais
Le ravissant pont japonais

La ville compte vingt-deux sites historiques dont l’accès est payant, sous forme d’une carte à découper qui donne accès à cinq sites au choix. Nous achetons deux cartes. Les enfants ne paient pas et pour multiplier leurs occasions de découvrir temples, vieilles maisons et musées, nous choisissons de nous séparer pour les accompagner, afin qu’ils puissent visiter dix sites, soit avec Joëlle, soit avec François-Xavier. Bien nous en à pris: les contrôleurs sont peu regardants, et nous avons pu plus d’une fois visiter un temple ou une maison en famille, munis pourtant d’un seul coupon.

Influences chinoises dans les temples
Influences chinoises dans les temples

Cependant, nos flâneries sont si lentes, qu’après trois jours de promenade dans cette toute petite ville, nous n’avons pas encore épuisés nos dix coupons.  Peu importe, ces jours passés furent bien agréable.

La nuit, la ville s'illumine de lanternes, accrochées aux maisons ou posées sur l'eau
La nuit, la ville s’illumine de lanternes, accrochées aux maisons ou posées sur l’eau.

Refreshing Da Lat

A great destination with kids, Da Lat is a mid-size town nested in the mountains of the southwest highlands. Da Lat welcomes many tourists every day, but the majority of them comes from other parts of Vietnam.

Da Lat enjoys a moderate climate, which makes it, literally a refreshing place to visit. The city and its surroundings have a lot to offer to families; rent two swan-shaped pedalo boats to explore the lake (60.000VND per hour, per boat), ride on the cable car or take a short hike in the mountains…

Visiting the crazy house is a must-do with children, although ou should keep a wary eye on them as not all passages in the house are child-safe!

Spending a few days in Da Lat with you family is definitely a refreshing idea!

The lake in Da Lat

Voyager en train de nuit

Nous avons testé le train de nuit pour parcourir la distance qui sépare Da Lat de Hoi An, notre destination suivante au Vietnam. Plus exactement, nous avons pris un bus en fin d’après-midi, lequel a (presque littéralement) dévalé la montagne pour atteindre la ville côtière de Nha Trang. N’ayant pas souhaité séjourner à Nha Trang, nous nous rendons directement à la gare et attendons notre train qui a un peu de retard.

21h50, le train entre en gare, les voyageurs traversent les voies pour rejoindre le quai n°3. Nous montons dans notre wagon et pénétrons dans notre compartiment. Les lits sont étroits, les draps sont d’une propreté douteuse. Loïc et Lucie partage une couchette: nous voici installés pour la nuit. Nous avons réservé nos places en classe « lits durs »; nous constatons rapidement que l’appellation n’est pas mensongère. 9 heures plus tard, le train entre en gare de Danang à quelques dizaines de kilomètres de Hoi An. Un voyage un peu éprouvant, mais une chouette expérience avec les enfants.

Résumé de notre voyage en une minute:

La recette du beurre de cacahuètes

Texte de Lise

Ingrédients:

cacahuètes (non salées) – huile de tournesol – sel – miel

Ustensile :

mixeur

Mode opératoire:

(1) griller les cacahuètes

(2) émonder les cacahuètes

(3) mettre les cacahuètes, l’huile de tournesol, le sel et le miel dans le mixeur

(4) mixer le tout

(5) ajouter de l’huile, du miel ou du sel si nécessaire

Bon appétit!

Note: Ceci est la recette du beurre de cacahuètes artisanal offert au petit déjeuné par les propriétaires du Camellia Hotel de Da Lat.

Toute la famille au travail pour émonder les cacahuètes
Toute la famille au travail pour émonder les cacahuètes
Pour obtenir 7 kg de beurre de cacahuètes, utilisez environ 2,5 litres d'huile de tournesol.
Pour obtenir 7 kg de beurre de cacahuètes, utilisez environ 2,5 litres d’huile de tournesol.

 

L’ascension du mont Lang Biang

Aujourd’hui, nous nous lançons à l’assaut du mont Lang Biang, l’un des points culminants aux alentours de Da Lat, un sommet à 2167 mètres d’altitude. De prime abord, notre guide semble avoir peu confiance en les capacités physiques des enfants et nous demande plusieurs fois si nous n’avons pas fait erreur dans notre choix d’excursion. L’ascension, dit-il, est ardue, en particulier dans le dernier kilomètre, lorsque le sentier monte à pic.

Prêts à grimper: le mont Lang Biang est juste derrière nous.
Prêts à grimper: le mont Lang Biang est juste derrière nous.

Peu importe, nous sommes décidés à tenter l’aventure: les petits bourlingueurs sont courageux! Le sentier grimpe d’abord doucement au milieu des plantations de café, puis plus abruptement dans un forêt de pin. Lucie a parfois du mal à suivre, mais elle continue pas à pas, tandis que nous l’encourageons avec des chansons et histoires. Trois kilomètres et une heure trente de marche plus tard, nous atteignons un crête boisée, c’est l’heure de la pause-déjeuner.

Plus qu'un kilomètre à parcourir avec quelques 300 mètres de dénivelé.
Plus qu’un kilomètre à parcourir avec quelques 300 mètres de dénivelé.

Après un pique-nique copieux, les enfants sont pleins d’énergie pour entamer le dernier kilomètre de l’ascension sur un sentier étroit, garni de planches de bois qui forment les marches hautes et irrégulières d’un escalier raide. A 400 mètres du sommet, Lucie abandonne, épuisée: les marches, qui sont parfois presque à sa hauteur, sont extrêmement difficile à gravir pour un petit enfant. Elle continue l’ascension sur le dos de son papa et s’endort en quelques secondes. Lise et Loïc atteignent le sommet sans encombre. Le temps est resté beau, la vue est dégagée, splendide.

Bilan de la randonnée: 3h30  de montée, 2h de descente, 10 kilomètres parcourus, et surtout 670 mètres de dénivelé grimpés. Lise et Loïc ont marché sans difficulté, Lucie a marché quelques 7 kilomètres et monté environ 550 mètres de dénivelé. Bravo les petits bourlingueurs!

Un délicieux buffet sucré

Nous avons trouvé le meilleur moyen de parcourir des petits trajets en ville. Pour un budget plus serré et pour être plus rapides, nous embarquons tous les 5 sur une mobylette. Nous nous faufilons ainsi facilement dans les rues de Da Lat et atteignons notre destination en quelques instants.

Petit aperçu en trois minutes:

 

La destination d’aujourd’hui est un magasin et sa cafétéria appelés Langfarm. Grâce à son climat montagnard doux et frais, la région de Da Lat est riche en cultures, plus particulièrement fraises, framboises, mûres, artichauts, et petits kakis sucrés. Les magasins Langfarm, nombreux en ville, se spécialisent dans la commercialisation de produits locaux, séchés ou sucrés: pâtes de fruits, fruits séchés ou confits, tisanes d’artichaut, sirops. En centre-ville, la cafétéria du Langfarm offre un buffet de douceurs à volonté.

Le buffet de sucreries
Le buffet de sucreries

Les enfants ont passé une journée studieuse et Lise a complété sa sixième série de devoirs. Pour les motiver et les féliciter, nous nous rendons donc en ville pour profiter du buffet sucré: sept parfums de glaces crémeuses, des jus de mûres, de framboises ou de fruits de la passion, des tisanes d’artichaut ou de lingzhi, des tranches de gâteaux à la banane ou au manioc et surtout une grande variété de gelées de fruits, fruits secs ou confits. Nous nous régalons de ces saveurs parfois inédites. Le buffet est généreux et nous ne pouvons plus rien avaler: il nous tiendra donc lieu de repas du soir. A conseiller si vous voyagez à Da Lat avec des enfants!

Les enfants attablés
Les enfants attablés

Balade en téléphérique

Pour notre troisième excursion à mobylette, nous choisissons une destination à proximité immédiate de la ville. Le téléphérique de Da Lat part d’une colline au sud de la ville et conduit au dessus de la vallée jusqu’au lieu d’un monastère qui surplombe un lac. Il fait un temps magnifique, la cabine de téléphérique glisse silencieusement dans les airs, la vue est superbe. Les enfants sont ravis. Une petite balade aux alentours du temple et du lac, puis nous reprenons le téléphérique en sens inverse.

Comme le temps reste beau, nous décidons de continuer notre promenade à mobylette. Un pique-nique au bord du lac, puis nous nous dirigeons vers la « vallée de l’amour » un petit parc d’attraction et de loisirs très kitsch au nord de la ville. Retour à l’hôtel en milieu d’après-midi.

Lucie a eu un petit peu peur sur le manège: