Safaris!

Un des grands atouts du Sri-Lanka, c’est l’abondance de sa faune. Insectes, oiseaux, papillons, petits mammifères, il suffit d’’une simple promenade dans la campagne pour apercevoir une grande variété d’espèces. Ignorant les subtilités de la zoologie, nous ne pouvons malheureusement pas tous les nommer.

Cependant, en un mois, nous avons déjà pu observer de très nombreux macaques à toque, des langurs gris tuftés, des écureuils communs, des écureuils géants, des chevrotins sri-lankais, des geckos, des serpents, des lézards, des crocodiles, des chauve-souris, ainsi qu’une foultitude d’oiseaux, paons, cormorans, pélicans, ibis, cigognes, martins-pêcheurs…

Le macaque à toque est un espèce endémique du Sri Lanka. Il est ainsi nommé pour son élégante coiffure.

Nous avons même déjà aperçu un des éléphants d’Asie qui font la fierté du pays. Nous cédons cependant à la tentation d’en voir des troupeaux entiers. Les éléphants sauvages sont très nombreux dans la partie centrale de l’île. Ils représentent même un danger pour la population locale, les avertissements enjoignant à la prudence se multiplient au bord des routes. Au milieu des champs de riz, les cultivateurs dressent des cabanes dans les arbres. La nuit, ils montent la garde et effraient à force de bruit et de pétards les pachydermes qui s’approchent des cultures.

Au loin, une cabane dans les arbres. Au premier plan, les dommages causés par les pachydermes.

L’accès aux parcs nationaux est très réglementé au Sri-Lanka. Celà peut être un bien pour la protection de la nature, mais de prime abord, sans politique environmentale visant à mieux encadrer et contrôler le flux des touristes, cela résulte surtout en un goulot d’étranglement à l’entrée des parcs nationaux les plus populaires, générant des embouteillages de jeep sur les pistes. 

Pour éviter la foule, nous partons de bonne heure en direction du Hurulu Eco Park, situé à proximité de la petite ville de Habarana. L’attente n’est pas longue pour apercevoir un pachyderme: dans l’obscurité, celui-ci se promène sur la route devant nous, alors que nous n’avons pas encore franchi les portes du parc.

Dans le parc, le jour se lève et nous apercevons d’abord un couple de renards, puis quelques paons. Enfin, nous croisons une première famille d’éléphant. A cette heure, le parc est peu fréquenté par les touristes, nous ne verrons qu’une poignée de jeep et serons seuls la plupart du temps. L’occasion d’observer les mammifères de très près, si près parfois que notre guide préfère s’éloigner.

Le lendemain, nous quittons Habarana et parvenons de bonne heure à Polonnaruwa. A peine arrivé à l’hôtel, notre hôte nous propose une excursion: il a des clients pour un safari dans le parc isolé de Maduru Oya et nous offre de bénéficier des places libres dans sa jeep. Encore fatigués de notre excursion de veille et de notre court voyage, nous déclinons l’offre. Cependant… un safari dans une zone inhabitée, ignorée des touristes, au coeur de la jungle sri-lankaise… Nous embarquons en dernière minute! Ce deuxième safari est extraordinaire: une nature intacte, des animaux nombreux, cerfs, buffles, paons, coqs, et, bien sûr, éléphants. Ces derniers peu habitués à la présence humaine ont un comportement différent de leur cousins du parc d’Hurulu : ils s’éloignent s’ils perçoivent la présence de la jeep. 

Même si le trajet du deuxième a été un peu long, les petits bourlingueurs ont adoré ces safaris.

Petite note: Tant pis pour les photos époustouflantes, nous ne sommes pas équippés pour la photographie animalière. Le résultat des prises de vue est souvent décevant comparé à notre ressenti sur place. Il ne vous restera plus qu’à embarquer pour le Sri Lanka.

Safari Hurulu Eco Park: compter entre 10000 et 15000 rs pour une jeep avec chauffeur, incluant le trajet et le droit d’entrée pour tous les passagers.

Safari Maduru Oya: 6500 rs par personne. 

Pour les impatients: nos safaris en vidéo et en quelques minutes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s