Anuradhapura à bicyclette

Le site archéologique  d’Anuradhapura est assez étendu, il se visite généralement en tricycle à moteur ou, plus sportivement, en bicyclette.

Pour une seconde visite plus extensive des ruines, nous choisissons donc ce second moyen de transport. Nous avons la chance de dénicher chez un loueur des vélos de toutes tailles. Il y a même un vélo pour Lucie, mais elle est trop hésitante sur deux roues et nous préférons l’installer à l’arrière du vélo de sa maman.

Après les derniers réglages, nous voici donc partis. Au nord se situe la zone archéologique principale. Les tarifs pour y accéder sont élevés et nous préférons nous orienter vers le sud de la vieille ville. Le premier incident se produit alors que nous n’avons parcouru que quelques kilomètres. Le frein à disque de la roue arrière du vélo de Joëlle se bloque. Un motocycliste s’arrête presque immédiatement et saisit sa trousse à outils nous secourir. Nous repartons quelques instants plus tard. Un bruit désagréable se fait entendre, le frein est à nouveau bloqué. Cette fois-ci, nous faisons appel à notre loueur pour nous dépanner. Entre-temps, des villageois viennent à notre aide et nous invitent à attendre le dépanneur chez eux. Ils nous  proposent un siège et nous offrent des noix de coco fraîchement cueillies dans leur jardin. Notre dépanneur arrive prestement avec un vélo de remplacement, mais nos hôtes nous retiennent encore. Encore une noix de coco fraîche? Non? Une autre photo alors?

Après avoir noté l’adresse à laquelle nous enverrons les photos, nous reprenons la route. Le premier arrêt nous permet d’explorer les ruines d’un monastère, le second nous mène aux abords d’un temple charmant datant du 3èmesiècle avant notre ère. Pour éviter de retourner sur nos pas, nous suivons ensuite un sentier dans les bois. Il traverse un parc agréable, ombragé, où sont disséminées les ruines des bâtiments du jardin royal. Nous longeons ensuite un autre réservoir par l’ouest et profitons de vues magnifiques sur les anciens dagobas. Partout où nous allons, nous pouvons admirer des ruines, parfois presque oubliées, perdues dans la forêt.

Loin du trafic du nouveau centre-ville, la promenade est vraiment plaisante mais les enfants se fatiguent. Nous longeons la zone archéologique nord pour revenir à notre point de départ. Le lendemain sera un jour de repos!

Location de vélo: Sun Cycle, à proximité de la gare de la vieille ville. Vélo pour enfants, sièges bébé et casques disponibles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s