Riz et curry

La cuisine sri-lankaise ne nous a pas immédiatement éblouis. Rien d’inconnu, d’étrange ou de déroutant dans les plats qui nous été servis : du riz, des légumes, des lentilles, du poulet ou du poisson en sauce. Au fur et à mesure des dégustations, notre palais s’affine, nos papilles s’accoutument aux saveurs épicées et nous découvrons les nuances subtiles des multiples variations de curries. La gastronomie sri-lankaise est réellement délicieuse.

Le plat national est le « Rice and curry », littéralement riz et curry. Il est souvent servi à midi, dans des buffets généreux où un choix de 5-6 curries différents accompagne une montagne de riz. Il n’est cependant pas difficile de trouver des rice and curry à toute heure de la journée.

Rice and curry : une explosion de saveurs et de couleurs!

Avant de goûter à la cuisine sri-lankaise, nous avions rarement dégusté une telle palette de curries différents, pour la plupart végétariens. Quelques-uns de nos préférés :

  • Le curry de mangue : une saveur fortement acidulée pour ce curry aux tons bruns orangés, cuisiné à base de petites mangues vertes
  • Le curry de jackfruit : ce gros fruit vert à la chair jaune et à l’odeur entêtante devient à la cuisson un met ferme, aux teintes brunes foncées  et à la saveur très douce
  • Le curry de citrouille : orangé et très léger, plus accessible aux enfants
  • Le curry d’aubergine : sucré-salé aux tons pourpres
  • Le curry de courge amère : comme son nom l’indique, l’amertume prononcée de ce plat contraste avec les autres saveurs et surprend les papilles
  • Le curry de lentille, ou dhal : brun clair, un incontournable à tous les repas. Le dhal est souvent plus neutre, moins épicé que les autres curries, ce qui en fait un accompagnement idéal. Il se déguste avec le rice and curry mais aussi le matin, au petit-déjeuner, sur des galettes de nouilles de riz ou de large crêpes nommées « roties »
  • Et tant d’autres…

Le rice and curry s’accompagne aussi de salades de tomates, d’oignons frais coupés, de dés de betteraves cuites, et surtout du délicieux coconut sambol.

Le coconut sambol est une salade de chair de noix de coco fraîchement râpée, pilée avec des oignons et du piment puis arrosé de jus de citron vert. C’est délicieusement rafraîchissant, dangereusement épicé et simplement exquis.

Où manger au Sri Lanka ?

Il n’y a pas vraiment d’échoppes de rue mais un certain nombre de restaurants dits « familiaux », voire de fast-foods, qui offrent des rice and curries à midi et le soir. La plupart des hôteliers proposent de cuisiner pour leurs résidents, ce qui est pratique, souvent délicieux mais généralement 2 à 3 fois plus cher que dans les restaurants familiaux et parfois un peu trop occidentalisé.

La cuisine sri-lankaise est délicieuse, elle est aussi remarquablement bon marché. Dans un restaurant familial, une portion de « rice and curry » coûte entre 200 et 400 Rs (soit environ 1 à 2 euros) et nourrit aisément 2 personnes.

Comment manger ?

Le rice and curry se mange… avec les doigts ! Il faut isoler une petite portion de riz au coin de l’assiette, le malaxer avec le ou les salades et curries sélectionnés, saisir la petite boulette ainsi formée avec les doigts de la main droite et la pousser dans la bouche avec le pouce. Plus facile à dire qu’à faire, nous préférons souvent quémander une cuillère.

Bon appétit !

Nos favoris :

  • Restaurant B-leaf dans la banlieue sud de Colombo
  • Restaurant Matey Hut à Ella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s