Kandy, capitale culturelle du Sri Lanka?

Capitale culturelle du Sri Lanka: c’est ainsi que la ville de Kandy est décrite dans les guides.

C’est surtout une ville chaotique, pleine de bruits et de pollution, nichée au creux des collines. L’hôtel que nous avons réservé est un peu à l’écart, dans un quartier calme.

Après un confortable trajet en train, assis en première classe, nous retrouvons avec plaisir nos amis allemands, Sandra et Aron à l’hôtel. Nous allons voyager ensemble pendant les prochaines semaines.

Première promenade en ville: entre le trafic incessant et la pollution, la balade n’est guère sereine. Heureusement, la ville est bordée de collines boisée et dotée d’un grand lac, qui lui apporte un peu de fraîcheur. Dans les allées couvertes et étouffantes du marché, nous tentons de dénicher quelques tenues plus légères. Avons-nous perdu l’habitude? Le marchandage est difficile, les commerçants très acharnés à la vente, nous ne sommes guère ravis de cette expérience. Dès la nuit tombée, les rues de Kandy se vident et l’atmosphère devient un peu inquiétante. Après cette harassante promenade, nous sommes heureux de retrouver la quiétude de notre hôtel et de profiter d’une soirée au calme.

Le lendemain, nous optons pour une promenade plus rafraîchissante: nous voulons rallier le centre-ville par la colline, en traversant le grand parc d’Udawatte Kele. Arrivés au sommet de la colline, nous sommes confrontés à une grille close qui ferme l’entrée du parc. Nous discutons quelques instants avec un vieux monsieur, un banquier retraité qui habite dans une maison voisine: il ignore comment accéder au parc. Nous effectuons donc un détour par des rues heureusement peu fréquentées pour rejoindre l’entrée principale du site. Il faut s’acquitter d’un droit d’entrée, relativement élevé pour les touristes. Qu’importe, nous aspirons désormais à profiter de la fraîcheur dispensée par les grands arbres. Anecdote amusante: il n’est pas permis d’entrer ou de quitter la parc par une autre issue que l’entrée principale. Nous expliquons cependant que nous souhaitons seulement le traverser pour gagner le centre-ville. A contre-coeur, la caissière nous délivre un papier, tel un sauf-conduit, qui nous autorise à quitter le parc où nous le désirons.

Pas de regrets d’avoir déboursé quelques euros pour traverser le parc: c’est une jungle tropicale fournie qui nous protège du soleil. Les enfants jouent dans les lianes monumentales, les singes sont nombreux et nous apercevons même quelques petits cervidés.

De retour en ville, nous prolongeons la promenade le long du lac puis bifurquons pour aller prendre un café dans l’un des rares cafés de style occidental de la ville.

Notre but est ensuite d’aller admirer le coucher du soleil depuis une colline où se dresse un temple. Le ciel se teinte de mauve et de rose, le bouddha semble dominer toute la ville, c’est magnifique.

Le lendemain, pour notre dernier jour à Kandy, nous nous devons de visiter le temple de la dent sacrée, l’un des temples les plus vénérés du monde bouddhique. Le complexe s’étend sur une des rives du lac et accueille des milliers de touristes et autant de pélerins. Le temple principal accueille une châsse d’or, réputée pour contenir une relique sacrée, une authentique dent de Bouddha. Nous flânons dans les espaces à l’écart du temple, un peu moins envahis par les touristes. Comme souvent, c’est dans les détails que se révèle la beauté des lieux: la delicatesse des marches sculptées du perron, les gravures des colonnes, les peintures murales.

A 18h30 débute une cérémonie au cours de laquelle pèlerins et curieux se pressent pour apercevoir la châsse d’or de la dent du Bouddha. Dans la foule, nous suivons quelques instant la cérémonie pour quittons les lieux pour céder la place aux fidèles.

Kandy: hors du complexe religieux, l’essence culturelle de la ville est difficile à cerner. C’est un cité constrastée, entre chaos et ferveur, mais peut-être ces états vont-ils de pair?

Pour les voyageurs:

Nous avons séjourné à l’hôtel Rockwell Gardens, à l’écart de la ville, très propre, agréable, avec un superbe petit déjeuné Sri Lankais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s