Lundi: Le bleu profond du l’eau du golfe ou le blanc d’un hôpital?

Nous passons une petite partie de la matinée à agencer nos bagages pour reprendre l’avion le soir même, puis partons prendre le petit déjeuner dans l’hôtel voisin du nôtre. Notre avion décolle dans la nuit, nous avons donc amplement  le temps de visiter la ville de Sur, puis d’explorer le Wadi Shab, une oasis située le long de la route qui nous ramènera à l’aéroport. 

Le hasard en décide autrement. Sur les 100 mètres qui séparent les deux hôtels, Lucie court et heurte violemment l’encoignure d’une fenêtre ouverte. L’entaille sur son front est assez profonde, nous voici donc en route vers l’hôpital de la ville. Au service des urgences, les soins sont rapides et efficaces. Deux points de sutures sur le front, Lucie quitte l’hôpital une heure plus tard. Nous allons ensuite déguster une glace et un jus de fruit pour nous remettre de nos émotions, et quittons la ville en direction du nord et du Wadi Shab.

Il est déjà presque 15h lorsque nous parvenons au Wadi, il ne nous reste que 2 heures pour effectuer la promenade de 4 kilomètres le long de la rivière. A cette fin, nous utilisons le service de batelier qui emmène les touristes sur l’autre rive, où débute le sentier. La balade est facile même si les obstacles naturels ralentissent notre marche. Elle se termine au bord d’une piscine naturelle creusée entre les falaises de la roche. Il est possible de continuer la promenade à la nage, mais Lucie, avec son bandage sur le front, se contente d’une baignade dans le bassin. Lise, Loïc et Joëlle continuent leur chemin, parfois en nageant, parfois en marchant dans l’eau claire. Après quelques centaines de mètres, les nageurs se glissent dans une faille étroite de la roche pour découvrir une cascade souterraine.

Il faut maintenant rebrousser chemin, et vite, car le service de batelier s’interrompt à 17h. Nous nous rhabillons à la hâte et pressons le pas sur le chemin du retour. A 17h pile, nous embarquons pour la courte traversée.

Il est temps de reprendre la route vers l’aéroport. Nous faisons une dernière halte dans un centre commercial à proximité de celui-ci pour le repas du soir, retournons la voiture de location et entamons la longue attente de notre vol de nuit.

Adieu Oman, ces quelques jours ont un goût de trop peu, ce pays fut une magnifique découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s