Visites guidées de Popayan

Surnommée « la ville blanche », Popayan est une petite ville de Colombie, à environ 300 kilomètres de la frontière avec l’équateur. Nous y parvenons en fin d’après-midi, après une étape nocturne à Pasto, plus au sud, et un long trajet sur des routes sinueuses.

Nous tombons immédiatement sous le charme de cette ville aux maisons blanches, aux églises ouvragées, aux ruelles animées de piétons, mobylettes et vendeurs de rue. A la fois paisible à l’ombre des immenses feuillus de la place centrale, pleine de vie et de saveurs dans les nombreux cafés et lieux gastronomiques, chargée d’histoire et de sciences dans les multiples églises et universités, la ville nous enchante au point d’y prolonger notre séjour.

Retour à nos amours pour la culture et l’histoire du pays, nous bénéficierons de plusieurs visites guidées de lieux emblématiques de la ville, certaines organisées, comme le tour à pied dans le centre historique, d’autres improvisées comme la visite des locaux de l’université avec Rodolfo, qui y a enseigné.

Quelques aperçus et enseignements de nos visites:

  • La ville a acquis son surnom de ville blanche suite à une invasion de rats. Pour combattre ce fléau, le maire a ordonné de chauler tous les murs des maisons, églises et autres bâtiments. Les rats sont partis et la ville a gagné son surnom.

    IMG_0064
    La ville blanche
  • La tour de l’horloge, emblème de la ville, a été plusieurs fois « raccourcie », conséquence des tremblements de terre successifs (le dernier a d’ailleurs été fatal au mécanisme horloger).

    IMG_0065
    La tour de l’horloge
  • Le dernier tremblement de terre majeur a eu lieu en 1983 et a fortement endommagé la cathédrale. Le pape Jean-Paul II s’est rendu dans la ville quelques jours après la catastrophe pour encourager la reconstruction du site, comme en témoigne ce vitrail:

    IMG_0069
    Hommage au pape Jean-Paul II
  • Popoyan est aussi surnommée la Jérusalem de l’Amérique du sud en raison de ses multiples églises et de ses traditions catholiques. La procession de la semaine sainte y est spectaculaire et surpassée seulement par celle de Séville, en Espagne.IMG_0085

    IMG_0079
    Eglises de Popayan
  • L’oeuvre relatant la légende de Popayan et exposée à huis-clos dans les locaux de l’université est la plus grande oeuvre peinte sur une unique pièce de lin au monde. L’artiste mit 30 ans à l’achever.

    IMG_0081
    La ville blanche
  • Certaines maisons anciennes sont équipées de chasse-sorcières, gouttières acérées auxquelles les sorcières accrochaient leur longues robes. Toute femme aperçue vêtue d’une robe déchirée ou abimée était immédiatement suspectée de sorcellerie!

    IMG_0071
    Un chasse-sorcière

Nous avons appris encore bien d’autres choses en visitant les musées d’art religieux (dont la conservatrice n’a eu de cesse d’admirer l’intérêt et l’enthousiasme des enfants) et d’histoire naturelle.

Enfin, l’un des attraits, et non des moindres, de Popayan est sa gastronomie: empenaditas de pipian, champus, helados de paila, aplanchados… Nous nous sommes régalés!

Encore quelques images:


Quelques bonnes adresses:

  • Hotel Popayan Inn, tranquille, agréable, bien situé – 90.000 COP pour une chambre quadruple, parking gardé (10.000 COP) en face
  • Café Santo Domingo, pour le café et le super accueil
  • La Fresa pour déguster les empenaditas de pipian
  • Dona Chepa pour les aplanchados
  • Helados de Paila la Novena pour les délicieuses glaces

N’oubliez pas de vous renseigner pour les visites de la ville, guidées, gratuites et en Français à l’office du tourisme, sur la place.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s