Les aventuriers du Pantanal

Le Pantanal, la plus grande étendue marécageuse au monde, était une découverte très attendue depuis que Géronimo Stilton, le héros de littérature enfantine, y a posé ses pattes.

Pour pénétrer dans le Pantanal, nous empruntons l’Estrada Parque, une des rares pistes qui s’enfonce dans le marécage. Autour la digue surélevée, des étendues d’eau parsemées de verdures, des bosquets, des rivières abritent une myriade d’oiseaux, hérons, martins-pêcheurs, aras, cara-caras, toucans et tant d’autres que nous ne pouvons nommer. Nous ne tardons à apercevoir l’animal que nous sommes impatients d’observer : le caïman.

Nous posons notre tente dans l’un des rares campings du Pantanal, au bord de la rivière et décidons d’embarquer pour une excursion qui nous permettra de découvrir le marais sous l’angle le plus naturel, au fil de l’eau, en barque. Nous voici glissants le long des berges, proches des caïmans qui se chauffent au soleil, des oiseaux qui s’envolent à notre passage. Paisible promenade alors que sous la surface sombre de l’eau se dissimulent de redoutables prédateurs. Arrivés au terme de la balade, nous accrochons de petits morceaux de viande saignante à l’hameçon de notre canne de bambou et lançons l’appât. Etrange façon de pêcher, en quelques secondes notre ligne s’enfonce dans les profondeurs, des poissons voraces déchiquettent la viande crue, les piranhas se régalent. Redoutables, mais plutôt insaisissables, nous parviendrons tout de même à en pêcher suffisamment pour une délicieuse friture le soir même.

Le lendemain, nous reprenons la route à travers le Pantanal, traversons le rio Paraguay pour rejoindre la ville frontière de Corumba. Après un dernier repas au Brésil et quelques formalités douanières, nous voici en Bolivie pour de nouvelles aventures.


Pour les familles d’aventuriers:

La pousada Santa Clara, le long de l’Estrada Parque, est l’une des rares pousadas à offrir un espace de camping (simple mais agréablement situé au bord de la rivière). C’est le point de rendez-vous de tous les bourlingueurs et voyageurs à petits budget: vu les prix prohibitifs de l’hébergement (et des excursions) pratiqués par les autres prestataires de services de la région, il est difficile de faire autrement. Nous avons été satisfaits du rapport qualité-prix: 40 reals par nuit pour planter notre tente en famille, 160 reals pour une excursion en famille de 3 heures, en barque, avec pêche aux piranhas, dégustation et un guide anglophone sympathique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s