Tigre

Après avoir dit au revoir à Marie-Noëlle et à Cyril, nous séjournons encore quelques jours dans la banlieue de Buenos Aires. Si la municipalité se nomme Tigre, c’est parce qu’il y a bien longtemps, les félins étaient nombreux dans la plaine marécageuse du delta. Quelques siècles plus tard, au début du XXème siècle, Tigre est devenu le lieu de villégiature des portenos (habitants de Buenos Aires) aisés. De cette période, le centre-ville a conservé quelques bâtiments remarquables, clubs d’avirons ou casino belle-époque.

Malheureusement, la météo ne nous est pas favorable et nous ne profiterons guère, ni du jardin qui entoure notre maison de location, ni des villes proches de Buenos Aires et Tigre. Il pleut, il pleut et il pleut encore pendant notre séjour, inondant le delta et les rives du fleuve de la Plata. Des leçons, un petite sortie sur les canaux du Delta lors de l’unique jour d’éclaircies, une très chouette visite au petit musée du Mate de Tigre, une excursion au musée des Beaux-Arts de Buenos Aires, quelques rencontres avec des voyageurs en camping-car qui campent à proximité de notre maison et une agréable soirée en compagnie d’amis portenos rencontrés lors du voyage résument notre séjour en quelques mots.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s