Torres del Paine, ou le business de montagnisme

Depuis notre premier séjour au Chili, il y a douze ans de cela, nous avions en tête de parcourir un jour les sentiers du célèbre parc Torres del Paine. Nous nous étions déjà renseignés sur les possibilités d’effectuer des randonnées de plusieurs jours avec de jeunes enfants dans ce lieu mythique.

Notre précédente expédition dans la réserve nationale de Tamango nous a permit de confirmer qu’il est réalisable de randonner pendant plusieurs jours avec tentes et vivres sur le dos, mais également que c’est plutôt épuisant. De fait, nous sommes moins enthousiastes à l’idée de partir pour une expédition de 4 à 5 jours.
Sur place, notre enthousiasme s’amenuise encore. En ces mois d’été, le parc est très, très fréquenté et les services s’en ressentent. On vous déleste prestement de 18000 pesos chiliens par personne (soit une vingtaine d’euro) à l’entrée (heureusement, les enfants de moins de 16 ans ne paient pas, sinon nous aurions passé notre chemin) en vous tendant une médiocre carte des sentiers du parc, sans plus d’explications. Rien de comparable avec l’affabilité des rangers d’autres parcs nationaux. Les campings publics sont bondés, les campings privés sont exécrables, sales, surpeuplés, bruyants. Les paysages sont beaux, certes, mais après un mois de voyage en Patagonie, on ne peut s’empêcher d’avoir une impression de déjà-vu. Les sentiers sont creusés par les bottines des randonneurs, tels des rides sur le visage fatigué d’un parc surexploité.
Nous aurions pu, dû peut-être tourner les talons, pour ne pas accabler ce parc qui supporte déjà mal le fardeau du tourisme. Mais nous en gardons quand même quelques bons souvenirs, une randonnée de 20 kilomètres parcourue sur deux jours, dont 15 sur la même journée, un défi physique pour les petits bourlingueurs, que nous sommes fiers d’avoir relevé, avec pour récompense une vue magnifique sur les célèbres tours!
Advertisements

2 réflexions sur “Torres del Paine, ou le business de montagnisme”

  1. ☺ Dommage de lire que votre séjour au 3 Torres vous ait laissé un sentiment mitigé. nous avions visité le parc en Novembre 2014 et étions fort contents (et peu nombreux) notre guide nous avait bien expliqué les brulures du parc… Il était très passionné et encore en colère lol. J aimerais tant retourner au chili & sud argentin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s