Dans la brume des Cameron Highlands

Les Cameron Highlands sont une zone de montagnes, située au nord-ouest de la péninsule malaisienne. Les highlands sont réputés pour leur climat frais et leurs plantations de thé.

Même si les guides touristiques la vantent, il est difficile de croire qu’à moins de 300 kilomètres de la chaleur de Kuala Lumpur, on trouve une zone de climat tempéré. Et pourtant, lorsque nous atteignons les highlands en début de soirée, la température est effectivement douce, agéable, une vingtaine de degrés à peine.

Grâce à son climat, la région est très prisée des agriculteurs et des touristes. Côté agriculture, les fraises sont cultivées sous serres, selon la méthode dite hydroponique. Ces fraises, fruits exotiques en Asie du Sud-Est, sont très vantées, et assez chères. Nous les avons goûtées, elles étaient peu savoureuses. Pas de regrets pour nos lecteurs, et profitez-bien des bonnes fraises locales de Belgique ou de France!

Le thé, par contre, est délicieux. Les plantations subliment les montagnes; les vagues verdoyantes des théiers ondulent sur les coteaux, dessinant un paysage féerique. Des maisons de thé sont installées au coeur des plantations, nous y dégustons un “afternoon tea”, tout en admirant la vue.

Côté tourisme, la région offre de nombreuses possibilités de randonnées. Dommage que certains chemins et certains paysages soient dégradés par des projets immobiliers peu scrupuleux du respect de la nature. Nous avons effectué deux superbes balades lors de notre séjour. Lors de la première, nous longeons un ruisseau puis traversons la jungle sur un sentier parfois escarpé. La deuxième randonnée nous mène par un sentier abrupt jusqu’au sommet d’une montagne voisine. La vue sur les highlands est magnifique. Nous rentrons à temps pour éviter l’orage, qui éclate fréquemment le soir dans les montagnes.

Nous visitons également une petite ferme aux papillons. Après la pluie, les multiples papillons sont peu enclins à voler et ils s’abritent dans les feuillages. Un guide nous invite à découvrir les différentes espèces d’ophidiens, de batraciens et d’insectes que la ferme héberge. Il ouvre les cages et nous présente les animaux. Loïc et Lucie sont à la fois effrayés et fascinés. Lise est enthousiaste et prends chaque animal, y compris un scorpion venimeux, dans ses mains.

Après cette escale de fraîcheur, nous reprenons la route en direction de la côte malaise.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s