Nos transports à Bangkok

Au sortir de l’avion, après les émouvantes retrouvailles, nous prenons un métro aérien (merci pour Bobo!), puis un bus (attention, il démarre au quart de tour dès que le dernier passager a grimpé sur le marchepied). Evidemment, ils ne sont pas toujours très performants!

Les tuk-tuk: de véritables bolides pilotés par de jeunes intrépides qui manipulent leur engin avec dextérité, ce qui n’empêche nullement les fesses de parfois se serrer.

Bonne maman trouve tous les moyens pour ne pas marcher lors de la visite du Vimanmek Teak Mansion!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s