Balade historique dans Hanoi

La capitale du Vietnam, Hanoi, abrite de nombreux témoignages de son histoire récente: vestiges datant de la période coloniale, musées et lieux commérants les guerres successives d’Indochine et du Vietnam.

Nous commençons cette journée axée sur la découverte de l’histoire du Vietnam par une visite du musée du B52, proche de notre chambre d’hôtes. Ce musée est conçu autour de l’épave d’un bombardier B52 américain, abattu par la défense antiaérienne Viêt-cong au dessus de Hanoi en 1966. L’intérieur du musée, très propagandiste,met en avant l’action et l’héroïsme des militaires en charge de la défense antiaérienne dans le nord-Vietnam.

Ensuite, nous marchons encore un kilomètre pour atteindre le complexe de musées Ho Chi Minh: un vaste parc abrite le palais présidentiel (qui ne se visite pas), le mausolée de Ho Chi Minh, une reconstitution de sa maison, un musée en son honneur et une petite pagode. Le mausolée est malheureusement fermé pour restaurations, mais nous pouvons en admirer l’extérieur monumental. Le musée est lui aussi spectaculaire: l’intérieur est une succession de décors et de représentations allégoriques à la gloire d’Ho Chi Minh et du socialisme. Quelques objets historiques, ayant appartenu à Ho Chi Minh ou à ses condisciples, sont disséminés dans les multiples mises en scène.   Surprenant!

Notre prochaine destination est la prison historique de Hoa Lo. Construite au XIXème siècle par les Français sur l’emplacement d’un petit village de potiers, elle servit notamment à incarcérer de nombreux indépendantistes. Les conditions de détention inhumaines sont clairement expliquées, les enfants sont très impressionnés par les minuscules cellules des condamnés et par la guillotine! Plus tard, dans les années 1960-1970, l’établissement fut utilisé par le gouvernement communiste pour emprisonner les aviateurs américains capturés au combat. Une petite exposition commémore cette période de l’histoire carcérale : on y trouve notamment la tenue d’aviateur de John McCain (candidat à l’élection présidentielle américaine de 2008) qui fut un des prisonniers célèbre de Hoa Lo.

Au Vietnam, les faits historiques sont toujours exposés de façon unilatérale, même dans les musées les mieux conçus. Aucun regard critique n’est jamais porté sur le régime communiste. Cette conception de l’histoire ne semble cependant pas être la seule conséquence de la censure mais paraît avoir des racines plus profondes. Ainsi les empereurs des temps féodaux qui ont travaillé à l’unité du pays ou combattu les invasions chinoises sont également adulés comme des héros. L’héroïsme est une valeur importante au Vietnam où vérité historique et légendes sont étroitement mélées.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s